La chasse aux reptiliens, la mixtape de RORO & FUSILS À POMPE #2012

RORO charles pasqua money

téléchargement

 

La chasse aux reptiliens est ouverte et totalement produite par Roro

 

Finalement, Charles Pasqua aura eu son mot à dire dans cette campagne. L’homme politique corse aux accointances anti-reptiliennes patentées, auteur de petites phrases mythiques – on se souvient de l’impeccable « terrorisons les terroristes ! » – revient sur le devant de la scène via une mixtape gratuite, et officielle, uniquement téléchargeable sur les Internet. Sous la tutelle de Fusils A Pompe, un crew de résistants du rap, un Tumblr et des idées, La chasse aux reptiliens est ouverte, et totalement produite par Roro.

Plus connu sous le nom de @roro_one1, Roro, comme on l’appelle dans le milieu, n’en est pas à son premier forfait musical. C’est dans la clandestinité que sa carrière commence, dans l’entourage du rappeur Barge, il semblerait ; des informateurs bien informés et des tweets compulsifs nous amènent à penser qu’il se restaurait au petit restaurant turc du bas de la rue du faubourg du temple, avec une bande de types peu fréquentables. Plus tard, via le réseau social Twitter, il rencontre des énergumènes connectés, et fomente avec eux RT et autres #FF. Par un beau matin d’hiver, le projet est lancé, après une énième offensive reptilienne, sous le commandement de Jimmy Guieu, leur chef de guerre, le boss du dernier niveau.

Ni une ni deux, Roro compose 19 titres, 19 chants guerriers, 19 messes funéraires pour donner du baume au cœur aux combattants. Madizm mixera les tracks, et tout un tas de petits bras, connaissances, mercenaires, amis, dévoués donnera un coup de main pour promouvoir la cassette, qui se vendra à des millions d’exemplaires, et deviendra, par la même occasion, le premier traité officiel anti-reptilien, la fondation de la Résistance, la bible des tueurs de lézards. Bien évidemment, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite.

 

RORO charles pasqua money

 

Tweet Share